Christo (Vladimiroff Javacheff, dit)

Christo, "Trois chênes empaquetés : projet pour la Fondation Maeght à St Paul de Vence", 1967 - dessin au crayon, fusain et lavis sur papier - Collection Géotec, achat 2011

↓ Découvrir
Titre de l’œuvre :
Trois chênes empaquetés : projet pour la Fondation Maeght à St Paul de Vence

Date de l’œuvre :
1967

Technique :
dessin au crayon, fusain et lavis sur papier

Dimensions :
64.5 x 56 cm

Collection Géotec, achat 2011

Localisation actuelle : Entrepôt 9 (Quetigny)

Christo (né en 1935 à Gabrovo, en Bulgarie, et décédé en 2020 à New York, USA) est mondialement connu pour ses gigantesques réalisations sur des sites naturels ou des édifices mettant en œuvre des kilomètres de toiles, cordes et câbles, qu’il a co-signées avec sa femme Jeanne-Claude depuis les années 60 jusqu’au décès de celle-ci, en 2009. C’est ainsi qu’il recouvre d’un tissu blanc une partie de la côte rocheuse australienne (Wrapped Coast – 1969), déploie un grand tissu orange qui coupe en deux une vallée du Colorado (Valley Curtain – 1972), tandis qu’en 1985 il « emballe » le Pont Neuf à Paris d’une immense toile couleur grès doré. La teinte des tissus, les drapés, font de Christo à la fois un peintre et un sculpteur qui métamorphose des sites et constructions choisis partout à travers le monde. Les transformations qu’il opère, spectaculaires et empreintes de poésie, modifient notre vision de l’espace et des choses. Ces œuvres monumentales sont éphémères et il n’en reste que des photographies, films, dessins et études préparatoires, ces dernières étant mises en vente pour permettre le financement de nouveaux projets.

Le projet pour la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence – non réalisé à ce jour – est plutôt de dimensions modestes comparé au gigantisme de la plupart des interventions de l’artiste. Christo a imaginé une sculpture à partir d’un groupe de trois chênes se trouvant dans le parc, où sont déjà installées bon nombre d’œuvres d’artistes importants du XXe siècle, tels Miró, Max Ernst. Enserrés dans un faux socle, troncs et ramures empaquetés de tissu, l’ensemble de ces trois arbres compose une sculpture étrange et poétique.

En 1969, Christo proposera un projet semblable enveloppant les arbres situés le long des Champs-Élysées à Paris, projet refusé lui aussi. Finalement, il aura fallu plus de 30 ans d’efforts pour parvenir à réaliser une œuvre similaire aux alentours de Bâle, en Suisse. En 1998, dans le Parc Berower et celui de la Fondation Beyeler, 178 arbres furent emballés avec un tissu en polyester, du même type que celui utilisé chaque hiver au Japon pour protéger les végétaux contre le gel et la neige. Certains arbres mesuraient jusqu’à 25 mètres de haut. Les formes des cimes emballées évoluaient avec le vent.

← Retour à la liste des artistes               ∗∗∗               ↑ Retour en haut de la page